C’est la rue de Rivoli au mois de mars vers 8 heures du matin.

Je retrouve mes deux clientes australiennes pour une balade dans Paris. La pluie vient de cesser et sur les trottoirs il reste encore des flaques d’eau dans lesquelles s’installe le soleil.

Une journée avec deux amies de toujours…

La baguette tiède en marchant sous la pluie, des histoires, des fous rires, le cadran du Musée d’Orsay, leurs souvenirs, mes souvenirs, nos rides qui se creusent, une rue médiévale, nos manteaux de pluie qui s’envolent au vent, l’accordéon triste, le chapeau élégant de l’une, le pull de grand-mère de l’autre. La complicité de nos silhouettes allongées traversant le pont Louis Philippe. Chercher l’abri, se poser, une minuscule table bancale, des lumières tamisées, Baudelaire, nos vies, enfants, divorces, mariages, chocolat chaud avec la mousse pour toutes les trois. Nos doigts sur la tasse. Les yeux dans le vague. Le cri des mouettes.

Cela fait maintenant 4 ans. Les endroits ça laisse des souvenirs,  certes, mais les gens…